Presse > Pourquoi l'ado est en rupture avec l'école

Pourquoi l'ado est en rupture avec l'école

Publié le 14/10/2012 par Maison des parents

Cinq cents personnes ont été accueillies, en 2010 à la Maison des parents et des ados, implanté à Trélazé depuis 2004.

L'initiative

La Maison des parents et des adolescents (MPA)est un lieu unique en Maine-et-Loire "puisque, souligne Michèlle Poupelin, la présidente, c'est un endroit ouvert à tous. Parents et ados peuvent y être écoutés de manière anonyme et gratuite, et tenter de trouver des solutions à des situations difficiles."

C'est tout simplement un espace de parole et d'accompagnement pour exprimer des difficultés relationnelles. Si 44 % des personnes reçues en entretien viennent d'Angers et de l'agglo, 32 % se déplacent des quatre coins de Maine-at-Loire, et 12 % d'autres départements. "Nous sommes en augmentation de 25% par rapport à 2009, souligne Alain Voisinne, l'un des membres fondateurs et psychanalyste. "Nous avons même des contacts avec des médecins."

Progressivement, la MPA s'est intégrée dans un réseau, celui des éducateurs, des travailleurs sociaux, des médecins, mais a aussi développé des relations étroites avec des établissements scolaires.

"Le travail de partenariat se développe, reconnaît Michelle Poupelin, et notre idée est de mener une réflexion autour de l'adolescent et sa relation avec l'école." Au cours de leurs entretiens, les bénévoles constatent une rupture entre l'institution scolaire et l'enfant.

"L'ado, explique Alain Voisinne, ne se retrouve plus dans un certain discours scolaire. Il y a une perte de sens quelque part. On ne lui laisse pas assez le temps de rencontrer son désir." L'idée est sur les rails, celle de faire travailler ensemble, les jeunes, les parents, les enseignants pour mener une réflexion. "Pour l'instant, note Michelle Poupelin, on en est au constat, à savoir que l'enfant a fermé la porte de l'école."

  • accueil /
  • Ecoute /
  • accompagnement /
  • gratuité /
  • anonymat /
  • libre accès /